L’éco-lucidité d’un fornicateur

Posted on 19 septembre 2011

0


 

L’éco-lucidité d’un fornicateur

 

N’ayant aucune prédilection pour le personnage, même bien avant que ses tribulations testostéronées ne lui fassent problèmes, je viens d’être positivement séduit par deux choses dans sa comparution repentante sur TF1 devant Claire Chazal.

1) Il a déclaré que la crise venait en seconde position après le défi écologique pour ce qui concerne notre souci d’avenir (et ce n’est nullement démago quand on sait que cette vérité n’intéresse pas les gens). Hors les leaders écologistes (et encore !), aucun ténor politique ne déclare jamais cela.

2) Il a parlé démographie en arguant du fait que pour rajeunir la vieille Europe il conviendra de compter sur le flux migratoire des pays du Sud et qu’il faudra se montrer accueillant dans cette intention.

Moi qui ressens une grande détestation pour le monde économique que peut représenter cet homme, je dis bravo DSK !

Si vous n’en revenez pas, tant pis !

Le fait que mon travail de réflexion soit émaillé de ces deux aspects cardinaux (la priorité écologique et la responsabilité démographique) n’est pas étranger à mon jugement.

 

http://tempsreel.nouvelobs.com/depeche/top-news/20110918.AFP9908/dsk-reconnait-une-faute-morale-dont-je-ne-suis-pas-fier.html

 

Michel Tarrier

Écologue, écosophe

Advertisements