– Les parents d’un enfant unique sont-ils eugénistes ?!!

Posted on 9 août 2011

0


Légende: Le philosophe ultralibéral Luc Ferry est un critique assidu des tendances radicales de l’écologisme, telle celle de la décroissance en général et dénataliste en particulier.

LES PARENTS D’UN ENFANT UNIQUE SONT-ILS EUGÉNISTES?!!

Ayant comme tous des preuves avérées (depuis peut-être 2000 ans) que la société humaine est inapte au partage, sachant la finitude du Monde et n’étant pas suffisamment crétin pour croire que notre planète est extensible et ses ressources rechargeables, je soutiens l’idée de dénatalité dont l’accomplissement ferait qu’on serait moins malheureux en étant moins nombreux. Nous sommes quelques-uns à le croire, nous ne sommes pas illuminés. Il suffit pour s’en convaincre prosaïquement de comparer la Planète à une île, à un appartement ou à un ascenseur. Il n’existe nulle part de charge illimitée. Sauf dans la pauvre tête malade des économistes. C´est pour cela que l’idéologie de la reproduction et l’apologie de la famille nombreuse sont des idées ridicules et dorénavant d’autant plus suicidaires que nous sommes 7 milliards sur un globe dont le seuil de 3 milliards des années 1960 portait déjà à l’inquiétude.

« Celui qui croit qu’une croissance exponentielle peut continuer indéfiniment dans un monde fini est un fou, ou un économiste ».

Kenneth Boulding

« Celui qui croit qu’une démographie exponentielle peut continuer indéfiniment dans un monde fini est un fou, ou un démographe ».

Michel Tarrier

C’est à ce titre que les gens qui pensent ainsi reçoivent les foudres des néoconservateurs qui nous accusent d’éconazisme (le nazi c’est toujours l’autre), de khmers verts et d’autres noms d´oiseaux, et ce, en invoquant l’eugénisme. Être moins nombreux pour tout simplement pouvoir survivre dès demain correspond à un souhait légitime qui n’a strictement rien à voir avec une quelconque idéologie tendant améliorer sélectivement l’espèce humaine! Bel amalgame nauséeux quand on sait que l’eugénisme désigne toutes méthodes et pratiques visant à transformer le patrimoine génétique de l’espèce humaine dans le but de le faire tendre vers un idéal déterminé.

On peut encore discuter l’avortement, mais je ne vois pas comment l’encouragement à une croissance démographique zéro, voire à une décroissance de notre population surnuméraire serait un crime. Peut-on tuer un enfant non procréé?

Et c’est d’autant plus rageant que les cathos intégristes, les ultralibéraux, les réactionnaires d’une droite pure et dure, les libéraux-fascistes, voire les nazis vrais, sont paradoxalement des natalistes forcenés et des antihumanistes va-t-en guerre. C’est le respect de la vie à deux vitesses.

Cette polémique est certes oiseuse mais les accusations sont si graves et diffamatoires qu’il faut bien, faute de justice, se faire plaisir en y répondant parfois.

Et pour ceux qui ne veulent pas comprendre, je voudrais qu’ils m’expliquent la différence entre les parents d’un enfant unique, voire un couple sans enfant, et un penseur qui soutient l’idée antinataliste? Je n’en vois guère. Ni les uns, ni l’autre n’ont de sang sur les mains.

N.B.: Mon livre qui fait scandale s’intitule: «Faire des enfants tue… la planète». Lisez bien «des». Le pamphlet exhorte donc à ne pas faire plusieurs enfants, rien d’autre!

Liens associés

Éloge de la dénatalité: l´écologue Michel Tarrier vilipendé par des ultralibéraux :

http://www.agoravox.fr/actualites/environnement/article/eloge-de-la-denatalite-l-ecologue-75294

Roulé dans la merde :

http://cartesiens3environnement.wordpress.com/2010/05/20/extension-de-la-lutte-antinataliste-et-suggestions-suicidaires/

Michel Tarrier

Écologue, écosophe, essayiste

http://www.amazon.fr/Enfants-Tue-Planete-Tarrier-Michel/dp/2360260197

Advertisements