L’homme est un homme pour le loup

Posted on 25 juillet 2011

0


L’HOMME EST UN HOMME POUR LE LOUP

Dernières sommations avant usage des armes!

Un bon conseil de l’homme (zoophage par vice) au loup (biologiquement carnivore):

Fais-toi végé ou t´auras affaire à moi!

Laisser un peu de viande au loup ou à l’ours? Jamais au grand jamais!

Et quand je pense à ce salaud de loup qui ose manger une brebis, j’enrage!

Telle est la cruelle et stupide mentalité d’Homo sapiens démens, toujours plus anthropocentriste et spéciste, qui entend s’approprier l’entièreté de la planète aux dépens des autres espèces, sans savoir qu’il hypothèque ainsi son avenir.

Des fais divers à propos de la soi-disant incompatibilité entre le loup (et tant d’autres grands prédateurs naturels) et nos filières pastorales et bouchères, par ailleurs coupables de la perte de biodiversité et de l’érosion des sols, en disent long sur la cécité écologique de l’homme exterminateur et désertificateur.

Pour votre propre jugement, voici une brève sélection des dernières nouvelles du genre :

http://lci.tf1.fr/science/environnement/attaques-de-loup-nkm-se-moque-de-nous-6592076.html

http://www.estrepublicain.fr/fr/fil-info/info/5463537-Attaque-de-loup-dans-les-Haute-Alpes-75-brebis-tuees

http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2011/07/21/01016-20110721ARTFIG00648-les-attaques-de-loups-se-multiplient-dans-le-sud-est.php

http://www.pleinair.net/detail_48_47301-Haut-Doubs-Attaques-du-loup-O%C3%B9-en-est-on.html

http://www.tsr.ch/info/suisse/3270826-chasse-les-grands-predateurs-dans-le-viseur.html

Etc.

Mais, où sont les loups?

J’avais écrit un livre, (un peu trop!) volumineux et documenté, pour jouir en connaissance de cause de notre immense connerie environnementaliste.

C’était NOUS, PEUPLE DERNIER. Survivre sera bientôt un luxe, aux Éditions L’Harmattan.

http://www.amazon.fr/Nous-Peuple-dernier-Survivre-bient%C3%B4t/dp/2296105629/

http://livre.fnac.com/a2795196/Michel-Tarrier-Nous-peuple-dernier

Advertisements