La fallatieuse promesse du partage

Posted on 18 juillet 2011

0


«Essayez de persuader les gens de s’abstenir de procréer au nom de la moralité – grands dieux! Quel tollé!» Léon Tolstoï

LA FALLATIEUCE ET SEMPITERNELLE PROMESSE DU PARTAGE

Nous ne sommes plus très loin des 7 milliards. C’est peut-être même pour cette nuit :

http://blogs.mediapart.fr/blog/melchior-griset-labuche/130711/demographie

1 milliard 200 millions de personnes ont faim dans le monde

(Une personne meurt de faim toutes les quatre secondes) :

http://www.fao.org/news/story/fr/item/20568/icode/

Comment nourrir le monde en 2050 ? :

http://www.fao.org/wsfs/forum2050/wsfs-forum/fr/

L’UNICEF estime que la vie de plus de 2 millions d’enfants est menacée par la crise qui se déroule dans la Corne de l’Afrique :

http://www.h2o.net/magazine/breves-monde/la-vie-de-plus-de-2-millions-d-enfants-menacee.htm

Certains vertueux estiment qu’il ne faut pas renoncer à faire autant d’enfants que l’on veut, mais qu’il faut simplement apprendre à partager. La belle affaire!

Après 2000 ans de voeu pieux, accepterons-nous de partager lorsqu’il n’y aura plus qu’une planète exsangue ?

Au lieu d’en appeler à l’utopique altruisme, prenons donc en compte notre égoïsme psychanalytique et économisons des vies malheureuses en nous réduisant de toute urgence. S’il est encore temps. Et y compris nous autres Occidentaux dont l’enfant équivaut en consommation-pollution à des dizaines d’enfants des pays du Sud.

Comme la dénatalité est l’idée la plus écologiquement correcte, c’est ipso facto la plus politiquement incorrecte.

N’attendez donc pas que les médias en parlent, autrement qu’à travers le filtre plaisant des No Kids ou des Childfree dont le message n’est qu’iconoclaste et nullement celui d’une légitime écoconscience.

Partager quoi ?

Des ressources en voies épuisement, les dernières décennies d’énergies fossiles, des sols biologiquement morts, une planète chauve et en déliquescence, des mers vidées de leurs contenus, une crise écosystémique qui ne fait que commencer, tout cela dans le cadre d’une phase d’extinction massive des espèces provoquée par un Homo sapiens economicus anthropocentriste jusqu’à l’absurde d’un autogénocide ?

Tout le monde, y compris la génération née postérieurement, connaît ce tube de Jacques Dutronc :

http://www.dailymotion.com/video/xipxa_jacques-dutronc-et-moi-et-moi_fun

C’était en 1966, alors que nous estimions afficher déjà complet avec «seulement» 3 milliards de Terriens. Le temps d´une vie de chanteur et nous avons plus que doublé la mise procréationniste.

Tout juste hier, 6 milliards d’Autres :

Et le temps d’un clic du photographe inspiré, nous sommes passés à 7 milliards!!

Nous serons 10 milliards en 2050, 10 milliards à partager la misère.

Le Commandant Cousteau estimait que la surpopulation était le problème numéro un des écologistes. Aujourd’hui et à part Yves Cochet, les écologistes n’osent même pas en parler tant le sujet est tabou et donc anti-électoral :

http://www.dailymotion.com/video/x5lp2a_cousteau-avec-anne-sinclair_webcam

Rappel du jugement crépusculaire et désabusé de Lévi-Strauss :

http://www.youtube.com/watch?v=ytvZaryTDhg

« La population mondiale comptait à ma naissance1,5 milliard d’habitants. Quand j’entrai dans la vie active, vers 1930, ce nombre s’élevait à 2 milliards. Il est de 6 milliards aujourd’hui, et il atteindra 9 milliards dans quelques décennies, à croire les prévisions des démographes. Ils nous disent certes que ce dernier chiffre représentera un pic et que la population déclinera ensuite, si rapidement, ajoutent certains, qu’à l’échelle de quelques siècles une menace pèsera sur la survie de notre espèce. De toute façon, elle aura exercé ses ravages sur la diversité non pas seulement culturelle mais aussi biologique en faisant disparaître quantité d’espèces animales et végétales. »

Claude Lévi-Strauss

Faire des enfants tue la planète. Éloge de la dénatalité

Michel Tarrier. 180 pages. La Maison d´édition

Si on aime les enfants, il ne faut pas en faire.

http://www.amazon.fr/Enfants-Tue-Planete-Tarrier-Michel/dp/2360260197

Une arithmétique qui dérange : le comptage démographique

http://www.avisdepassage.com/articlearithmetique0808.htm