– Biodiversité, propagande et tigre de papier

Posted on 24 mai 2011

0


L’HUMANITÉ SURVIVRA AU TIGRE ET AU PANDA,

MAIS PAS À LA DISPARITION DU LOMBRIC ET DU BOUSIER!

Même mal aimée, la biodiversité est aussi sous terre!

Mobilisons-nous contre la mort biologique du sol!

Préambule

Dans l’art et la manière de faire la quête au profit des espèces, les deux facteurs fondamentaux sont: choisir un animal sympathique pour le grand public et, même si l’on sait pertinemment que sa situation est désespérée, exceller dans le faux espoir en communiquant un max sur le «tout n’est pas perdu!». Le filon de la biodiversité ne va pas sans marketing. Nous sommes très loin de la science. La faute n’en incombe nullement aux trusts protecteurs, mais à la méconnaissance crasse des gens en matière de zoologie et d’écologie vraie.

Comme notre connerie est immense, nous ne voulons pas pleurer sur le lombric et le bousier et nous préférons nous consoler sur un tigre en peluche ou tout autre éco-toy. Résultat de cette infantilisation de la cause: ceux qui croient avoir accompli leur bonne action verte en participant à un semblant de sauvegarde d’un sympathique mammifère emblématique mais écologiquement subsidiaire se sentent dispensés du moindre militantisme à l’égard du ver de terre et perdent toute responsabilité à l’endroit des espèces vraiment prépondérantes. On a déjà donné.

C’EST UNE GRAVE ERREUR DE PROTÈGER CE QU’ON AIME ET PAS CE QU’IL FAUT VRAIMENT PROTÉGER.

  • Je ne plaide pas le désintéressement et l’abandon du panda ou de l’ours blanc, mais je dis que quand il s’agit de sauvegarder, C’EST TOUT QU’IL FAUT SAUVEGARDER, et pas seulement les espèces enchanteresses. L’écologie n’est pas une excroissance de chez Disney.

Dans l’échelle des valeurs, les nobles décomposeurs et autres aérateurs du sol jouent un rôle inestimable parce qu’ils constituent les intestins de la terre. Que le tigre ou l’éléphant viennent à disparaître, c’est effrayant, mais quand on nous annonce le déclin des lombrics, c’est purement et simplement la fin du monde qu’on nous annonce.

Comme toute la faunule endogée, les lombrics sont la clé de la fertilité des sols, qu’ils façonnent, qu’ils aèrent, en ingérant et en digérant les particules organiques. Avec les gastéropodes et bien d’autres, ils constituent les agents essentiels de l’humification , responsables de la structure grumeleuse par la construction vivante du sol. Le lombric ayant la faculté de se nourrir de plantes en décomposition et de les transformer en compost, en traversant son tube digestif la matière organique s’enrichit aussi d’une flore microbienne très active qui favorise la fabrication des phytonomes indispensables à la croissance des plantes. Mais les lombrics et tous les décomposeurs primaires n’abondent que dans des terres saines.

Vieux de centaines de millions d’années, les vers de terre sont vraiment les contributeurs majeurs à la richesse naturelle et illustrentla première biomasse du sol.Leur extinction, notamment par empoisonnement pétrochimique et compaction du substrat terrestre, bio-indique une mort biologique des sols, une perte galopante d’humus et de fertilité. Encore davantage que celle des abeilles et autres pollinisateurs, l’effondrement de l’effectif des vers de terre n’annonce rien d’autre qu’une grande famine à venir.

MAIS TOUT LE MONDE S’EN FOUT PARCE QU’UN VER DE TERRE, C’EST «DÉGUEULASSE»! Et le citoyen lambda, druckérisé, bovinisé, avachi, ne verserait pas une thune si le WWF communiquait pour la sauvegarde d’une « sale bête ». Mais je vous en assure, même si cela vous amuse, si notre société était adulte c’est pour les gluants vers de terre ou de maudits invertébrés que DiCaprio donnerait son million de dollars, et non pour les gentils tigres. Seulement voilà, nous sommes immatures et irresponsables quand il s’agit d’écologie, de la vraie.

Dégueulasse le ver de terre? Dégueulasses nous-mêmes avec nos canons de beauté, nos niaiseries, nos peluches à la con!

Lire aussi:

http://www.notre-planete.info/actualites/actu_2199_compost_lombrics_agriculture.php


Michel Tarrier

Écologue, écosophe

http://fr.wikipedia.org/wiki/Michel_Tarrier

http://fr-fr.facebook.com/profile.php?id=100000511504781

http://www.amazon.fr/Dictature-verte-Tarrier-Michel/dp/2812701404