Je ne prends pas mes lecteurs pour des cons!

Posted on 16 mars 2011

2


JE NE PRENDS PAS MES LECTEURS POUR DES CONS !

Je parle vrai, je ne ménage pas les susceptibilités, ceux qui me lisent l´ont compris depuis longtemps!

Il suffit de relire “2050, Sauve qui peut la Terre !” pour vérifier que mes prédictions du pire commencent à se vérifier…

Pourquoi cette réflexion soudaine? Pour deux raisons.

La première: je supporte de moins en moins le discours véreux des truands de l´écologisme, les faiseurs de faux-espoirs. Ces gens sont dangereux. Nous en avons déjà beaucoup parlé.

La seconde: je suis flatté du choix de mes lecteurs quand je constate la qualité des livres qui accompagnent la commande des miens. Vous pouvez en jugez sur pièce en consultant sur les sites des librairies en ligne, notamment celui d´Amazon, les titres achetés de pair avec mes derniers livres comme “Dictature verte”, “Faire des enfants tue” et sa réédition actualisée: “Faire des enfants tue la planète”. Vous noterez au passage et en remontant le temps que je partage mes lecteurs avec: Stéphane Hessel, Serge Latouche, Théodore Monod, Pierre Rabhi, Hervé Kempf, Safran Foer, Coline Serreau, Ivan Illich, Jean Ziegler, Michel Serres, Jared Diamond, Noam Chomsky, Régis Debray, Hubert Reeves, Sigmund Freud, Michel Onfray, Henry-David Thoreau, etc., et Paccalet, et Nicolino, mais nullement Hulot ou Arthus Bertrand! Voyez, n’ayez crainte, nous sommes vraiment en bonne compagnie.


TOUT SUR LA SURPOPULATION ET SES RISQUES

Si vous avez déjà lu “FAIRE DES ENFANTS TUE”,

N´hésitez pas à lire maintenant: “FAIRE DES ENFANTS TUE LA PLANÈTE”!

Ce n´est pas qu´une réédition de mon éloge de la dénatalité, c´est une actualisation considérablement complétée, un rapport très exhaustif du thème, le seul et unique livre vert de la démographie.

 

FAIRE DES ENFANTS TUE LA PLANÈTE

Michel Tarrier, Éditions LME, 180 pages

La nouvelle édition est en vente partout.

Moins cher chez Amazon, profitez-en!

http://www.amazon.fr/Enfants-Tue-Planete-Tarrier-Michel/dp/2360260197

http://www.notre-planete.info/actualites/com.php?id=1957

 


LA BOMBE DÉMOGRAPHIQUE MENACE LA VIE SUR TERRE

Un rapport du conseil économique et social de l´ONU de février 2011 dément l´opinion anesthésiante de certains démographes, adeptes du «croissez et multipliez» qui ont persuadé les décideurs que la surpopulation n´était plus un problème.

Pour les démographes béats, la population humaine croîtrait jusqu´en 2050 à un pic de neuf milliards d´habitants et se stabiliserait sagement à ce niveau, pour eux seuls, optimal.

Le rapport susvisé remet en doute ce scénario.

Les efforts pour un planning familial se sont relâchés dans le monde et si l´Occident atteint un taux moyen de fécondité de 1,85 enfant par femme, ce taux reste à 4,29 dans les pays sous-développés et en particulier dans douze pays d´Afrique.

En août prochain, un humain anonyme naîtra et sera, sans le savoir, le sept milliardième.

En 1800, la terre comptait un milliard d´hommes et l´augmentation de la population s´emballe avec le 20ème siècle.

L´ignorance, souvent cultivée par les religions dans nombre de régions planétaires, l´absence de choix d´une véritable contraception, le conditionnement consumériste de l´enfant gadget «qu´il faut avoir», d´absurdes politiques natalistes dans certains pays, expliquent le maintien d´un taux de fécondité excessif qui pourrait, contredisant les prévisions apaisantes, faire étouffer la planète.

Quelle place cette espèce envahissante et déprédatrice laissera-t-elle aux autres espèces qui ont aussi un droit de vivre?

L´ONU, ses experts, les démographes et décideurs envisagent la surpopulation sous l´angle de la faim et des risques d´épidémies par apparition de nouveaux virus favorisée par les concentrations humaines.

Ces périls existent mais relèvent de l´anthropocentrisme que nous récusons.

Le sort de la nature, des habitants non-humains ne les préoccupe nullement.

En cela, nous différons de ces conformistes formatés.

Certes, la bombe démographique risque de nuire gravement au bien-être, à la prospérité, à la santé des hommes de demain, mais il est certain qu´elle générera l´anéantissement de bien des hôtes de la terre.

Investissons dans le planning familial pour inciter les humains à vivre une sexualité épanouie mais sans risque!

Oui, sans risque de propager une maladie pernicieuse, peut-être létale ayant pour nom : une humanité cancer de sa planète.

Souhaitons pour l´avenir des humains moins nombreux et plus heureux, des humains vivant en harmonie avec la biosphère.

Gérard Charollois. Convention Vie et Nature

 

https://unautreregardsurlemondetarrier.wordpress.com/2011/03/04/faire-des-enfants-tue-la-planete-quon-se-le-dise/