– DICTATURE VERTE : LE LIVRE EST SORTI!

Posted on 16 mars 2011

6


ÇA Y EST ! VOUS POUVEZ LE COMMANDER !

http://www.amazon.fr/Dictature-verte-Tarrier-Michel/dp/2812701404

http://perso.wanadoo.es/tarrieri/Nouveau.html

DICTATURE VERTE

Saura-t-on l’éviter?

Faut-il la souhaiter?

Faudra-il en arriver à l’innommable pour dire «stop!»?

UN LIVRE QUI ANNONCE LA COULEUR!

Le mot «dictature», on le comprendra, n’est ici employé qu’à titre d’accroche, comme mot-canon et raccourci explicite, comme provocation, pour titiller l’amorphie, secouer le cocotier, sortir de l’écotartufferie ambiante. On pourrait parler d’une «bienveillante dictature», suscitée par un organisme à hauteur d’une Terre-patrie et qui serait alors une véritable administration mondiale du futur.

Faut-il attendre que les mers submergent nos côtes, que nous portions tous des masques à gaz en ville? Faut-il que les fruits de l’homme soient définitivement empoisonnés, que les sols perdent toute fertilité, que nous soyons submergés par nos ordures? Faut-il, au nom de l’huile de palme, assassiner le dernier orang-outang, faut-il faire naufrager le dernier ours blanc sur une banquise fondante, déjà que nous avons exterminé l’essentiel de la biodiversité? Faut-il attendre le dernier arbre, la dernière goutte de pétrole? Faudra-il vraiment en arriver à l’irréparable pour dire «stop!»?

Ne vivons-nous pas sous la dictature larvée d’un capitalisme libéral qui a dévoyé de façon mensongère le sens de «liberté» et qui peine de plus en plus à masquer sa vraie nature ? L’irrespect et la destruction sont au premier plan d’un système qui ne profite qu’à l’oligarchie. Pour rétablir la situation, pourquoi ne pas remplacer l’actuelle dictature du fric par une contrainte librement choisie et dont le but avoué, à la façon d’une Internationale verte, partirait de la base et ne serait pas imposée d’en haut? L’avènement d’un tel régime d’exception, dans sa version écocratique, prônant un mode sociétal écologiquement coercitif du consommer moins pour ne pas consumer davantage, aurait pour seul et unique souci pertinent et bien respectable d’éviter l’effondrement planétaire qui s’annonce chaque jour un peu plus.

Face au monde invivable qui nous est promis, pour défier le sombre présage d’un troisième millénaire qui n’aurait qu’un siècle, il semble urgent de remplacer la dictature des marchés d’un ultralibéralisme destructeur des liens sociaux et environnementaux par une contrainte choisie et assumée.

Se réclamant de la pensée critique et d’un minimum de conscience universelle, prônant la décroissance tant économique que démographique, cet ouvrage n’a pour but que de faire prendre conscience de l’urgence des mesures à adopter face à l’accélération de la dégradation de l’état planétaire.

Le lecteur de Dictature verte pourra ainsi se prononcer en son âme et conscience sur le bien-fondé d’une souhaitable écocratie.


DICTATURE VERTE

Michel Tarrier,300 pages, Éditions Les Presses du Midi, 20€

http://perso.wanadoo.es/tarrieri/Nouveau.html

En vente chez votre libraire et dans toutes les librairies en ligne.

L’acheter sur un clic chez Amazon :

http://www.amazon.fr/Dictature-verte-Tarrier-Michel/dp/2812701404

 

Publié par Michel Tarrier le 26 mai 2010