– bouclage de planète-attitude (WWF) dans la plus pure panique

Posted on 1 mars 2011

0


ILS FERMENT, ET ON LA FERME !

Quelle histoire !

Bon, eh bien un chaleureux et complice merci à toutes (beaucoup…) et à tous (bien moins nombreux…, pourquoi ?).

Qu’en est-il ?

Tout compte fait que la libre parole au service de la vraie vérité est en France encore moins envisageable en ce jour que dans les années 1970. Et je dois être un « vieux con » de ce temps-là…

La libre parole qui dérange, je n’y reviens pas, vous m’avez lu durant tout notre transit intrus sur une Planète Attitude  plus bcbg que prévu et qui fait la grande roue à la Compagnie Borloo & clowns. Et cette attitude stratégique est compréhensible de la part de la première ONG du genre, mieux vaut être avec que contre…, disent aussi les poltrons qui assurent leurs arrières.

La vraie vérité qui démangethe great taboo, ce n’est rien d’autre que de suggérer la décroissance démographique. C’est tout bête. Si vous réfléchissez deux minutes, vous comprendrez bien que la surpopulation d’une espèce dominante, exterminatrice, capricieuse et « intelligente » (là réside le pire) est la cause majeure de TOUS les problèmes systémiques, ou dits écologiques, y compris de celui du péril climatique avec lequel le système entend maintenant faire son beurre.

Mais de Greenpeace à Europe Écologie, du Ministère machin à la fondation des déodorants des îles, c’est indicible, le risque de faire fuir les gentils contributeurs est trop grand.

Pourquoi croyez-vous que nos amis du WWF cherchent à faire oublier quelques incartades malthusiennes des années passés ? Parce qu’elles déclenchèrent scandale et débandade ! Alors, cette empreinte écologique qui donne lieu à tant d’effets d’annonce, il faut donc se résigner à la conjuguer à la surpopullulation de sapiens sur cette Terre, Même si la bombe démographique est pour la biosphère la pire arme de dissuasion massive. Schizophrénie, surréaliste.

Vivre moins nombreux pour que tout le monde puisse vivre, sans faire reculer les autres espèces, sans consumer les ressources, sans agresser la biosphère, « ils » ont trouvé, c’est l’oxymore du développement durable. La fourberie passe très bien, cela nous permet de poursuivre notre colonisation, jusqu’à épuisement total. Demander à Homo sapiens demens de respecter, de partager, c’est, selon la psychanalyse, contre notre sinistre nature.

Et qu’on ne vienne pas dire aux nations avancées, dont un seul enfant consomme, pollue et émet l’équivalent de 50 enfants des pays du Sud, que l’incidence en baisse de nos naissances va autoréguler la planète et soulager le milliard de terriens qui crèvent de faim, tous réfugiés environnementaux de demain, avec ou sans notion de notre putain d’identité nationale.

C’est vraiment plus fort que nous, nos gonades dictent et parlent à la place de notre cervelle, il nous faut à tout prix faire l’amour en faisant des victimes. Les parents sont si beaux qu’ils veulent reproduire à leur image au lieu d’adopter ou de s’abstenir. Pensent-ils qu’en faisant un bébé « qui les amuse » ils font aussi un futur adulte à la vie très incertaine dans un monde improbable ? Ils s’en contrefoutent. La preuve, j’en ai fait deux (avant de prendre conscience). Je suis fier de mes filles, mais pas de moi…

L’objet du scandale était bel et bien le groupe prônant l’incitation à la dénatalité, sinon, il suffisait de radier les intervenants estimés antisémites ou islamophobes, parce que je n’ai pas encore compris qui des deux…. Notre ami Yves Cochet n’a-t-il pas dit que lorsqu’il met en évidence l’excroissance humaine il fait le vide politique autour de lui ?

Avant l’exclusion du temple du Panda, j’avais déjà et pour les mêmes raisons fourbes, subi une fatwa catholique dont on peut encore trouver les manifestes sur la toile. Y compris de la branche bigote de l’UDR.

Pourtant, nonobstant le titre pamphlétaire trop impactant (peut-être pas malin cette idée de l’éditeur…), celles (beaucoup…) et ceux (si peu…) qui ont accepté DE LIRE mon livre Faire des enfants tue (tue la planète, « des » enfants et pas « un ») savent que mon « brûlot » était tout compte fait raisonnable.

Merci d’avoir bien voulu intégrer ma liste de diffusion de15.000 écoconscients pour lesquelles toute vérité est bonne à dire, surtout quand il s’agit – paraît-il et selon le slogan – de sauver la planète. Avec ou sans les grands tribuns muselés.

Un peu navré d’avoir incité tant de gens à rejoindre « Planète Turpitude » où nous étions si bien, avant que le syndrome rampant du quart de chef n’instrumente deux ou trois divagations religieuses dans l’objectif morose et tant désiré depuis des mois de me flinguer en fermant ex abrupto mon groupe Démographie responsable et de dissoudre mes meilleurs billets. On imagine la satisfaction.

Depuis l’alerte, tous les accès de PA sont soudainement soigneusement filtrés, tout est sous surveillance du bienveillant gendarme. Et quand ouvrira l’hypothétique futur site, il n’œuvrera pas pour la liberté d’opinions mais pour la pensée unique des maîtres du monde. Comme il se doit.

Dommage aussi pour tous mes autres groupes : Horizon 2050Oui au bio à l’hôpitalPromouvoir le végétarismeAlerte-Nature-forêtsÉcoféminisme auquel j’étais très attaché, et SOS pollinisateurs, premier groupe de PA par le nombre des membres (540). Un an de miel perdu au profit du WWF.

Je suis bien sûr meurtri d’avoir consacré un temps infini à fédérer 2000 ami(e)s autour des 348 billets, des centaines de discussions lancées, des 489 vidéos proposées et de tant d’autres contributions qui sont miennes.

Mais il est surtout lamentable de pénaliser tant de monde au nom d’une rancœur. Sans la moindre excuse.

On leur souhaite donc une bonne fermeture autoritaire, dans l’esprit communautaire du partage et du respect de tous.

Bon, je n’en dit pas plus, sinon qu’on se retrouvera bientôt, quelque part, pour continuer la lutte !

Restez fidèle au souci de la Terre qui est celui du futur, faites-le selon vos convictions, et non selon le mot d’ordre du plus fort.

De la conscience ensoleillée naît la joie !

Je vous invite à vous trémousser sur le tabou, dansons au bord du gouffre, fêtons cyniquement les 200.000 € reçus par nos amis du WWF de la part du vert partenaire Orange, l’opéra-tueur :

http://www.youtube.com/watch?v=34it4DeYvaw

Michel Tarrier

FAIRE DES ENFANTS TUE. Éloge de la dénatalité

La page du livre : http://web.mac.com/jdelacre/Enfants/enfants.html

L’acquérir en ligne : http://www.amazon.fr/Faire-Enfants-Surpopulation-Tarrier-Michel/dp/2842744403

NOUS, PEUPLE DERNIER. Survivre sera bientôt un luxe

La page du livre : http://perso.wanadoo.es/tarrieri/NousPeupleDernier/Ecologue-philosophe.html

L’acquérir en ligne : http://www.amazon.fr/Nous-Peuple-Dernier-Survivre-Bientot/dp/2296105629


Repères : bouclage

Billet reçu le 5 février 2010 par Michel Tarrier